être auteur éditeur ce qu il faut lire

Les documents essentiels
auteur-editeur.net

Informations indépendantes
être auteur et editeur

éditeur La composition d un livre 1998 à nos jours


écrire le livre être auteur
accueil AUTEUR EDITEUR et RECEVOIR PAR MAIL les formalités

Le dépot légal
Le forum AUTEUR EDITEUR.

Le contact.

Des livres essentiels à lire.

publier le livre être éditeur





Passer par un atelier de composition coûte très cher. Alors que le matériel informatique nécessaire à cette composition atteint l'abordable.
Ne soyez pas surpris si une société vous demande plus cher pour effectuer la composition de votre manuscrit tapé à la machine que le prix de l'ordinateur et l'imprimante laser !
Sauf finances conséquentes, il convient d'éviter les ateliers de composition.

Pour effectuer soi-même la composition, il faut :

- un ordinateur équipé d'un traitement de texte
- une imprimante laser de résolution minimale pour un travail correct de 300 dpi

En 1998 c'était encore rare... maintenant qui n'a pas ?


En 1998 j'écriavais déjà :
Les compétences pour un tel travail sont minimes et facilement assimilables.
Si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas investir dans le matériel informatique, essayer de l'emprunter, de trouver un employeur, un proche ou une association qui vous laisse l'utiliser (mon premier livre, en 1991, fut saisi chez mon employeur... après
Mes heures de travail... presque toujours !...


Un livre ou autre chose ?

Des personnes vendent des photocopies agrafées, parfois reliées. Certes, c'est nettement moins cher. Parfois même gratuit quand on a accès à une photocopieuse. Mais ces choses n'ont, à mon humble avis, rien à voir avec l'édition.

Il convient donc, quand on veut se prétendre auteur et éditeur, d'éditer un vrai livre, un livre dont fond et forme seront à l'abri des cinglantes critiques d'incompétence. N'oubliez jamais que si vous ne passez pas par un éditeur classique, de préférenc
E

Le format :

Tous les formats sont possibles ! Le format le plus classique est 14,8 * 21 cm. Pour trouver votre format préféré, la solution la plus rapide est de regarder ce qui se fait, en librairie ou bibliothèque.

La couverture du livre :

Nom ou pseudo de l'auteur
Titre
Domaine (roman, essai, poésie...)
Nom de l'éditeur : votre nom précédé de Editions ou suivi de Editeur ou un nom fictif (qui n'existe pas déjà bien sûr) ou autoédition ou auteur-éditeur...

4eme de couverture : (le dos du livre)

N° ISBN et prix en bas. Le reste de l'espace est à votre disposition.la loi n° 81-766 du 10 août 1981 oblige un prix unique pour le livre. Il est fixé par l'auteur éditeur. Les libraires sont toutefois autorisés à pratiquer des remises n'excédant pas 5 %
.


L'intérieur du livre :

Il convient de respecter quelques règles :

Pages 1 et 2 : blanches

Page 3 : titre du livre

Page 4 : du même auteur

Page 5 : reprise des données de la couverture

Page 6 : copyright. La copyright est obligatoire, il permet d'identifier le propriétaire des droits,

Notez :
Nom du propriétaire des droits (l'auteur-éditeur), ville de résidence, année du dépôt

Dernière page :

COMPOSITION : nom de la personne ou nom et adresse de la société qui effectua la composition


Achevé d'imprimer

Sur les presses de l'Imprimerie X

à Y en Mois Année

N° d'imprimeur : communiqué par l'imprimeur



ISBN : votre numéro d'ISBN

Dépôt légal : Mois Année

(Imprimé en France)


Ces données, vous les retrouvez sur les livres des éditeurs classiques. Une nouvelle fois : n'hésitez pas, pour la mise en page comme pour le format, a regarder ce qui se fait, l'originalité a ses partisans mais trop d'originalité peut aussi susciter le
Rejet...



page suivante : formalités avant l édition (édition de livres en vrai)


informations AUTEUR et CONTACT





Commentaires auteur éditeur ouverts :

Ajouter vos infos


- Lu dans un livre (note 26), du 5 novembre 2013 à 12 heures 39

j'admire tous ceux qui savent souffrir et mourir, et pour quelque religion que ce soit" Gide - Le bourreau commença par le dépouiller de la robe rouge qu'on lui avait mise, ne lui laissant que son caleçon puis il l'attacha au gibet qui avait la forme d'une croix